Les grossesses adoptives : un étayage précoce et indispensable de la construction du lien

Proposé par le Copes, ce stage aborde l'accompagnement spécifique de la première année de la parentalité adoptive. Les stagiaires feront eux-même l'expérience de différents niveaux d'accompagnement des familles adoptantes.

Les souffrances vécues par l'enfant avant son adoption (séparations, négligences, maltraitances) fragilisent la construction du lien entre lui et ses nouveaux parents. L'enjeu principal spécifique de la première année de la parentalité adoptive consiste donc, pour les parents, à identifier et soutenir les différentes étapes nécessaires à leur enfant pour qu'il arrive à leur faire suffisamment confiance et accepte de remettre sa sécurité entre leurs mains.

La formation propose aux stagiaires de penser et élaborer un dispositif de soutien de la "périnatalité adoptive" : préparer les "accouchements adoptifs" et accompagner le "4e trimestre" des grossesses adoptives.

Animé par Anne-Marie Crine, psychologue et psychothérapeute, et Mireille Donny, psychomotricienne spécialisée en attachement.

Pour en savoir plus…