Honte et culpabilité : entrave du lien avec les familles

Espace Reuilly, Paris

Les destins de la culpabilité et les effets de la honte parasitent souvent à leur insu les acteurs des prises en charge.

Leurs effets peuvent altérer la relation, les liens professionnels-familles ou familles-professionnels voire même interdire toute forme d’alliance et de confiance.

La honte, la culpabilité, indicibles souvent, niées parfois, enferment le sujet dans un isolement coûteux ; difficile alors de se reconnaître une place à part entière.

Si les jugements surmoïques impitoyables peuvent attaquer parfois cruellement l’estime de soi, le regard social dans sa normativité renforce chez le sujet un sentiment d’exclusion. Solitude rendue aigüe par la douloureuse conscience d’être « marginalisé ».

Comment, dans les pratiques professionnelles, dans le quotidien de la clinique, tenir compte de cet implicite qui éloigne les prises en charge des valeurs de dignité qui les fondent ?

Programme et inscription…