Présentation des résultats de la recherche « Autisme-PREPS 2013 » en secteur de pédopsychiatrie

Évaluation clinique des pratiques intégratives en unités de soins infanto-juvéniles pour des enfants présentant un autisme typique ou atypique” « EPIGRAM »

Journée ouverte à tous les professionnels de pédopsychiatrie et à leurs partenaires le lundi 13 mai 2019 de 9 h à 17 h au Ministère de la Santé et des Solidarités (salle Laroque, 14 avenue Duquesne,  75007 Paris).

Cette journée sera l’occasion de présenter les résultats de la recherche intitulée “Evaluation des pratiques intégratives en unité de soins infanto-juvéniles pour des enfants présentant un autisme typique ou atypique” Autisme-PREPS 2013 (Programme de Recherche sur la Performance des Soins).

Elle tentera d’apporter une contribution aux questions de leur validité et de leur efficacité.

Cette recherche a pour cadre les unités de psychiatrie infantojuvénile qui ont mis au point des “dispositifs intégratifs” tenant compte des avancées récentes des connaissances et offrant soins, éducation et approche pédagogique. Les pratiques intégratives se caractérisent par des références théoriques ouvertes et complémentaires et par la combinaison d’interventions adaptées.

Il s’agit d’une recherche clinique, observationnelle, multicentrique (21 centres), réalisée selon des conditions rigoureuses. Elle a duré 40 mois, la période de recrutement s’est étendue sur 24 mois avec une durée de suivi de 12 mois par enfant. 103 enfants ont été inclus dont 89 inclusions validées.
Dans un premier temps nous décrirons l’élaboration du manuel des pratiques intégratives puis celle de la recherche ainsi que la méthodologie utilisée pour obtenir les résultats. Nous exposerons le profil des patients inclus et ferons une description des prises en charge. Les résultats seront donnés, successivement, pour les objectifs principaux et secondaires. Ils seront interprétés et discutés. L’analyse des questionnaires famille et professionnels sera restituée et mise en perspective avec les données objectivées par domaine.


La journée permettra de faire connaître l’impact positif des pratiques intégratives auprès des enfants autistes, entre trois et six ans, telles qu’elles sont appliquées dans les secteurs de psychiatrie infanto-juvénile.