Les voeux du président de la Cippa

Quelques mots du Pr Bernard Golse en ce début d'année...

 

Chers Collègues, Chers amis,

 

Je tiens à vous souhaiter une très belle année 2020 pour vous et pour vos proches.

Je vous souhaite plein de projets, beaucoup d’émotions partagées et beaucoup d’amitié, toutes choses importantes, me semble-t-il, dans un monde à la fois intéressant et passionnant mais difficile.

La CIPPA que nous faisons vivre tous ensemble est un lieu formidable d’échange et de tolérance de chacun envers la pensée de l’autre.

Je suis vraiment très heureux et très fier d’en assurer la présidence avec un Bureau et un Conseil d’Administration très investis et que je remercie ici vivement  pour leur engagement.

Le combat de la CIPPA concerne bien entendu l’autisme au premier chef, mais il va bien-delà en œuvrant en faveur du soin psychique, en faveur des sciences humaines et en faveur d’une authentique transdisciplinarité entre la psychanalyse, les différentes composantes de la psychopathologie et les neurosciences.

Il en va d’une certaine militance citoyenne et d’un refus de la pensée unique et réductrice.

La CIPPA se développe de manière très constructive en dépit d’un contexte socio-culturel difficile pour notre domaine. Nous venons de signer un partenariat avec le COPES pour potentialiser nos outils de formation, nous sommes en cours de transformation de nos moyens de communication, et de notre  gestion comptable ce qui donne lieu à un surcroît de travail important.

L’obtention de notre agrément Datadock est imminente.

Cette nouvelle année verra enfin la mise en forme de la structure de la dimension internationale de la CIPPA

Tout ceci va donc dans la bonne voie et ce d’autant que ces transformations - véritablement nécessaires afin que nous demeurions efficaces dans un environnement de plus en plus technique - ne nous empêchent pas de garder vivante l’atmosphère amicale, conviviale, chaleureuse et engagée qui s'est instaurée dès la fondation de la CIPPA, bien au contraire, elles nous permettent de nous recentrer sur le cœur de notre métier.

Je suis personnellement très attentif au maintien de cet état d’esprit.

L’année 2020 devrait voir l’ouverture de l’Institut contemporain de l’enfance dont la CIPPA sera bien évidemment l’une des composantes fortes.

Cet Institut dédié à la formation, à l’enseignement et à la recherche concernera les domaines du bébé, de l’enfant et de l’adolescent, en référence aux trois piliers de la psychanalyse, de la psychopathologie et de la pédagogie.

J’ai hâte de vous en dire plus.

Pour l’instant, je vous formule à nouveau tous mes vœux pour une très belle année 2020.

Je vous prie de croire, Chers Collègues, Chers amis, à mes amitiés les plus chaleureuses.

 

Bernard Golse, Président de la CIPPA