Congrès CIPPA 18, 19 et 20 novembre 2021

AUTISME(S) ET PSYCHANALYSE(S) V
Clinique et Recherche  Innover, Inventer, Créer

Vème congrès de la CIPPA - 18, 19 et 20 novembre 2021
organisé en partenariat avec l'Université de Paris

  • Sur place : Espace Reuilly, 75012 Paris
  • En visioconférence

1. TARIFS ET INSCRIPTIONS :

  • Professionnel non adhérent : 180€
  • Adhérent CIPPA : 90€ (Carte adhésion 2021 exigée)
  • Étudiant, demandeur d'emploi : 60€ (Justificatif en cours de validité exigé)
    Pour ces tarifs, les inscriptions se font uniquement  en ligne ICI
  • Inscriptions au titre de la formation professionnelle : 250€
    Pour ce tarif, les inscriptions se font en adressant un message àLaura.Blanco@univ-paris-diderot.fr

Dans le cas où les conditions sanitaires empêcheraient la tenue en présentiel du congrès, les inscriptions présentielles seront transformées en inscriptions distancielles. 

2. PRÉPROGRAMME

ARGUMENT : 

Si la clinique renvoie au singulier de la rencontre transférentielle et contre-transférentielle et si la recherche vise au repérage du général, clinique et recherche se situent souvent, en réalité, bien plus dans un lien dialectique que dans une opposition soi-disant irréductible.
C’est en tout cas ce que ce Vème congrès de la CIPPA a choisi d’illustrer à propos des troubles du spectre autistique.
En effet, dans le champ de la psychopathologie – en particulier psychanalytique- aussi bien le clinicien que le chercheur se doivent d’être dans une posture d’ouverture à l’inattendu, et non pas dans une simple démarche de vérification de faits attendus à confirmer ou à infirmer.
Plus que d’hypothèses posées à priori, c’est dans le terreau des faits cliniques que s’enracinent de nouvelles pistes de réflexion éclairant le fonctionnement de chaque patient et que peuvent s’ouvrir de nouvelles perspectives en termes d’élargissement des connaissances.
La créativité renvoie ainsi à la question du « fait choisi ».
Cliniciens et chercheurs entreront donc en dialogue au cours de ce congrès et nous feront sentir à quel point ce dialogue est la condition même de l’innovation, de l’invention et de la créativité que tous les professionnels doivent aux patients et à leurs familles, familles et patients dont la créativité s’avère également fort précieuse.

Bernard Golse