Le bébé et les transformations de son histoire

Observation et cocréation narrative

Colloque organisé par la WAIMH-Francophone et l’Association Cliniques Périnatales (Grenoble)

Vendredi 9 et samedi 10 juin 2023 - MEYLAN (38)

Vendredi : 14h00 - 17h45 - Samedi : 9h00 – 16h00

Lieu : Centre Théologique de Meylan 
15 chemin de la Carronnerie – 38240 Meylan – Tram B direct de la Gare de Grenoble

Comité scientifique : G. Cézanne-Bert (Waimh) ; J.Guglielmi-Rochette (Waimh) ; MA.Hays (ACP-Waimh) ; R. Jean dit Panel (Waimh) ; D.Mellier (Waimh) ; G.Nicolas (ACP) ;  C.Revon (ACP) ; A.Simon-Léger (ACP) ; E.Sinatra (ACP) ;C .Squires (Waimh) ; F.Wild (ACP)

On n’existe pas sans histoire. Chacun a la sienne et le bébé lui-même vit une histoire singulière, très précocement. Mais de quelle(s) histoire(s) parlons-nous ?

De la conception aux premiers liens, le bébé évolue dans un environnement biologique, émotionnel, langagier, culturel, maternel…multiple.  Dans l’espace de ses rencontres, il s’appuie sur sa propre histoire et transmet les bribes de celle-ci avec les moyens de communication qui sont les siens. L’observation attentive du tout petit nous a appris à prêter attention au langage corporel préverbal et à accorder au bébé de premières intentions de communication. Des histoires préalables au sujet, au carrefour du récit parental ou professionnel et des proto-narrations du bébé lui-même, émerge la co-création d’une nouvelle histoire. Comment entendre ces histoires ? Celles qu’il a vécues, celles qu’il pourrait se représenter, celles qu’on pourrait lui raconter ? La démarche d’observation s’oppose-t-elle à la narration ? Comment le bébé s’inscrit-il aussi dans l’histoire de chaque parent et de sa famille ? 

La clinique des relations parents–bébé nous alerte sur les traumatismes qui bloquent la créativité, parfois sur plusieurs générations, figent les intentions ouvertes en projections rigides et poussent à des répétitions mortifères. L’environnement social et soignant est appelé à soutenir le déploiement des possibles et la création de liens là où s’appauvrit voire s'effondre la narrativité.  Les bébés participent activement à la création de leur histoire, ils transforment celle de leurs parents, et pourquoi pas celle de leurs soignants. 

Le vendredi nous nous questionnerons sur les logiques et la variété de toutes ces histoires, leurs enchevêtrements, leurs empreintes somatiques, les souffrances, ce qui fait traumatisme et les possibilités de transformation.

Le samedi nous mettrons à l’épreuve les dispositifs qui peuvent permettre de transformer ces souffrances primitives, ces silences, trous ou dissociations qui résistent à toute mise en histoire. L’observation s’oppose-t-elle ici à la psychothérapie ? Quelles ouvertures thérapeutiques, d’accompagnement et de soutien, pouvons-nous déployer ?  Comment être « au présent » et pourtant permettre l’ouverture d’une historisation, d’une subjectivation narrative ? 

Comment le tout petit nous transmet-il des indications qui vont aider les parents, les professionnels, dans et hors institution, à le soutenir dans son processus de devenir sujet ?  De très nombreux ateliers seront ouverts pour permettre l’échange des pratiques. En PMI ou dans les unités petite enfance, en crèche ou en maternité, pour suivre une grossesse ou envisager un placement, devant un bébé prématuré ou en situation vulnérable, en libéral ou en institution à chaque fois les parents s’interrogent, les professionnels doutent, ce colloque s’adresse à tous ceux qui soutiennent ce devenir sujet du bébé.

Intervenants confirmés :

  • Bernard Golse, pédopsychiatre, professeur des universités, psychanalyste APF (Paris)
  • Régine Prat, psychologue, psychanalyste (SPP Paris)
  • Julianna Vamos, psychologue, psychanalyste (SPP Paris)

Programme en cours de constitiution

 

APPEL A COMMUNICATION 
DEADLINE : 15 décembre 2022

ATELIER - samedi 10 juin 2023 : Communication de 20 minutes sur la problématique du colloque.
Modalités : 

  • Nom et coordonnées de l’orateur principal
  • Nom des autres participants éventuels
  • Nom et coordonnées de l’institution
  • Résumé de 250 mots
  • 2 références bibliographiques 
  • 5 mots clés

POSTER sur la problématique du colloque.
Modalités :

  • Nom et coordonnées du présentateur principal
  • Nom et coordonnées de l’institution
  • Résumé de 250 mots
  • 2 références bibliographiques 
  • 5 mots clés

Les communications sont à adresser à : association@waimh.fr
avec pour objet : COMMUNICATION JUIN 2023

> Pour toute information organisationnelle, merci d'adresser votre demande à : association@waimh.fr
> Pour les informations scientifiques, merci d'adresser votre demande à : contact@acp-perinatalite.fr