Cippa

La Cippa, Coordination Internationale entre Psychothérapeutes Psychanalystes et membres associés s’occupant de personnes Autistes, est une association de forme loi de 1901, créée par Geneviève Haag et Marie-Dominique Amy, et aujourd’hui présidée par le professeur Bernard Golse.

Réunissant autour de l’autisme, des psychanalystes de différentes écoles, elle s’est ouverte depuis 2010 à l’ensemble des professionnels concernés par l’autisme : médecins, psychologues cliniciens, orthophonistes, psychomotriciens, infirmiers, éducateurs, assistants sociaux, enseignants, qui peuvent devenir membres associés.

La Cippa cherche à faire connaître un point de vue psychanalytique de l’autisme qui préconise une approche pluridimensionnelle avec un travail en interdisciplinarité.

Dans cet objectif, la Cippa développe des activités scientifiques en rapport avec les dernières avancées des neurosciences, des sciences cognitives, de la génétique mais aussi une activité de formation à destination des professionnels et des institutions en charge de personnes autistes. Le partenariat avec les parents est au cœur de notre engagement notamment au travers d’un groupe de travail.

L’association n’hésite pas à prendre part au débat public lorsque la place de la psychanalyse dans l’offre de soin est menacée. Elle continuera à défendre la liberté de choix des personnes autistes, des parents, des médecins et autres professionnels ainsi que des chercheurs.

 

Actualités de la Cippa

1 févr. 2020

Journée scientifique Samedi 1er février 2020

Restaurer les racines musicales du langage et l’affect de jubilation pour le mantèlement des sensorialités

25 janv. 2020

Colloque : JOUER AVEC LA GRAVITÉ - Aubervilliers

Comité d’organisation :
Dominique Mazéas, Claire Nioche Sibony, Aline Cohen de Lara

avec Jérôme Boutinaud, Alinbe Cohen de Lara, Bernard Golse, Geneviève Haag, Florian Houssier, Sylvie Le Poulichet, Chantal Lehureux Davidse, Aurélien Maurin Souvignet, Domonique Mazéas, Claire Nioche Sibony, Jelena Rajak 

 

 

21 oct. 2019-16 déc. 2019

Échelle d’évaluation psychodynamique des changements dans l’autisme de Geneviève Haag and Coll.

Formation à la grille EPCA

21 et 22 octobre 2019
16 décembre 2019

Dans les locaux du Copes, 26 bd Brune, 75014 Paris.

Geneviève Haag a reçu le 56e prix Maurice Bouvet

Pour son livre Le Moi corporel-Autisme et développement,  Paris, Puf, juin 2018.

Hans Asperger et le danger des classifications

Les milieux pédopsychiatriques sont en émoi depuis la parution de la traduction française du livre d’Edith Sheffer (« Les  enfants d’Asperger – Le dossier noir des origines de l’autisme », Flammarion, Coll. « Au fil de l’histoire », Paris, 2019) consacré à la trajectoire professionnelle de Hans Asperger.

Pour introduire la journée du 5 octobre : La Cippa et la recherche

Jean-Michel Thurin, avril 2019 : La recherche qualitative micro séquentielle dans le Réseau de recherches fondées sur les pratiques psychothérapiques.

vignette.jpg

Une rentrée sombre pour la pédopsychiatrie !

Le malaise des acteurs de la pédopsychiatrie mais aussi du monde hospitalier est profond et sans précédent. Toutefois, lorsque l’on regarde le PLFSS 2019 et la mise en place du plan santé, le déni continue. Mais doit-on laisser mourir la pédopsychiatrie dans l'indifférence ?

Tribune de Bernard Golse, parue le 5 nov. 2018 sur Médiapart.

Autour de l’autisme

9782343171364.jpg

Troubles sensoriels et subjectivation chez les personnes autistes

Sortie du livre de Nathalie Barabé Troubles sensoriels et subjectivation chez les personnes autistes, L’Haramattan, collection Psychologiques, 2019.

vignette.png

L’autisme : tout un monde

Dossier coordonné par Anne-Sylvie Pelloux et Jean-Louis Le Run dans le no 80 d’Enfances & Psy.

De l’évaluation des psychothérapies à la recherche en psychothérapie et en psychanalyse

Article de Jean-Michel Thurin (2017) paru dans la revue Research in Psychoanalysis, 23.

Caractériser et comprendre le processus de changement d’une psychothérapie complexe

Thèse de Jean-Michel Thurin

Modélisation des processus, mécanismes et conditions des changements associés à la psychothérapie de 66 enfants et adolescents présentant des troubles du spectre autistique.

image001.jpeg

Et si Alzheimer(s) et autisme(s) avaient un lien?

Sous la direction de Catherine Bergeret-Amselek avec une préface de Bernard Golse

La question posée dans le titre de cet ouvrage est inédite puisqu’ elle n’a encore jamais été explorée de cette manière. En la prenant comme hypothèse de travail, le pari audacieux de ce livre est de mettre en perspective deux pathologies qui sont deux grandes causes de santé publique sur venant, pour l’une dès l’aube de la vie, pour l’autre vers le crépuscule.

La Croix, Ces enfants qui grandissent « en retard » par Florence Pagneux

Ils peuvent mettre du temps à s’asseoir, marcher, parler ou faire du vélo... Qui sont ces enfants à la trajectoire inhabituelle, qui peuvent présenter un trouble du neuro- développement ?


Société

18 juin 2019-22 sept. 2019

Exposition photographique de Marc Pataut « De proche en proche »

Tribune du Monde, Les enfants dépendants aux écrans ?

Dans une tribune au « Monde », un collectif de professionnels du soin, de la prévention, et de chercheurs estime qu’une information à caractère sensationnel n’aidera pas à prévenir les risques associés aux nouvelles technologies. La CIPPA  et son président Bernard Golse sont cosignataires. 

Sans titre.png

Manifeste pour une prise en charge plurielle et éthique de l’autisme

La CIPPA, Coordination Internationale entre Psychothérapeutes Psychanalystes et membres associés s’occupant de personnes Autistes, est une association de forme loi de 1901, créée en 2004 par Geneviève Haag et Marie-Dominique Amy, et aujourd’hui présidée par le professeur Bernard Golse.

Tribune dans Libération des professeurs Bernard Golse (président de la Cippa) et Marie-Rose Moro

En dix ans, le nombre de professionnels s’est réduit de moitié et la durée d’attente pour un premier rendez-vous dépasse parfois les dix-huit mois. Alors que la santé mentale de l’enfant est érigée en priorité, la discipline est à l’abandon.

strategie_autisme.png

Communiqué: réaction de la Cippa et de son président le professeur B.Golse à l’annonce du 4e plan autisme

La CIPPA, présidée par le professeur Bernard Golse, prend acte de la parution du 4eme plan autisme désormais intitulé stratégie autisme après de longs mois de concertations régionales et nationales. L’orientation générale de ce document va dans le bon sens avec toutes une série de mesures attendues mais donc sans réel effet de surprise. Nous regrettons toutefois l’excès de communication qui a précédé cette publication. Cet excès suscite une  déception devant le manque d’ambition et la dimension quelque peu floue de cette nouvelle stratégie.